Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 11:29
11Comme évoqué dans la gazette d'Icare du 16 avril dernier le réunion des Pioneer a tenu ses promesses. En effet le rassemblement du 25 avril dernier à l'aérodrome de Lille Marcq (LFQO) à permis de rassembler une bonne douzaine d'appareils. La manifestation à été organisée par Avianor, école de pilotage avion et ULM basée sur la plate-forme de Lille Marcq et la société "De l'Air" importateur Pioneer pour la Belgique.

L'objectif était entre autres de réunir des propriétaires de Pionner 200 et 300. L'ensemble des équipages est venu pour l'essentiel de Belgique et plus particulièrement de l'aérodrome de Lierneux
(EBLI).Parmi les équipages nous avions également un binôme Luxembourgeois qui était de la fête.

Fin de matinée nous avons accueilli les premiers appareils parmi lesquels le Pioneer 300 d'Edouard HANSETS , importateur pour la Belgique. seuls deux Pioneer 300 étaient présent. Tous les autres appareils, à l'exception d'un FK9 à aile haute, étaient des Pioneer 200 à train fixe.


Vers midi une belle brochette d'ULM s'alignait sur la pelouse fleurie de notre terrain de Marcq.
Au passage voici les deux ULM de la société Avianor,

Un Eurostar EV-97 équipé d'un moteur de 100 cv et très agréable à piloter.

Et un Pioneer 200 à train fixe équipé d'un moteur de 80 cv, qu'il me tarde de découvrir en vol!

Mais bien évidemment "La Star" se devait d'être le Pioneer 300 à train rentrant et équipé d'un moteur de 100 cv.
Très vite les curieux et avides d'informations se pressaient autour de l'appareil, que je me devais de tester plus tard dans la journée.


Après une déjeuner autour d'un barbecue bien sympathique en compagnie de nos amis Belges, et Luxembourgeois, venait le moment, tant attendu, du test en vol du Pioneer 300.

Pioneer_meeting_094.jpg
Premier aperçu, le tableau de bord. Tout y est, ou presque. En tout cas, tout ce dont on a besoin pour un vol VFR avec un ULM. Détails intéressants, sont les conservateur de cap  (entre les deux casques) et à l'extrême gauche sous les interrupteurs rouges, la molette de réglage du pas de l'hélice, ainsi qu'une fenêtre, sous la console centrale, permettant de vérifier la position du train d'atterrissage. Pour le reste on peut résumer que le confort est bon et que le tableau de bord et les commandes sont ergonomiques dans leur ensemble.


Sanglé et bien attaché votre serviteur à pris la place du copilote. Mise en route aisée, annonce radio faite, nous roulons pour le point d'arrêt de la piste 17.
Décollage rapide, rentrée des volets à 300 pieds, ainsi que le train d'atterrissage, nous progressons vers l'ouest pour monter à 1500 pieds. Réglage du pas de l'hélice comme il convient je débute mes évolutions. Petit détail qui attire très vite mon attention, c'est le régime moteur qui grâce au pas variable descend à 4000 tr/min alors que le badin flirte déjà avec les 210/220 km/h. Impressionnant. Quelques évolutions plus tard, je constate que les commandes sont sensiblement plus dures que celles auxquelles je suis habitués sur l'Eurostar. Mais ce détail n'est pas dérangeant outre mesure.

La montre tourne, et déjà il faut faire demi tour pour retrouver le terrain de Lille Marcq, car d'autre amateurs s'impatientent pour tâter des commandes de cette machine bien agréable à piloter. Retour donc pour une vent arrière et une finale en 17 en n'oubliant pas de sortir le train qui,sécurité oblige, déclenche une alarme dès que nous sortons un cran de volets. Arrondi et retour vers le parking.


Bilan positif pour le premier contact avec cet ULM haut de gamme. Bien sûr, il aurait fallu pouvoir essayer plus longuement cet animal racé, mais nous ne pouvions pas priver d'autres pilotes du plaisir de découvrir ce très bel appareil, dont je vous laisse découvrir les lignes ci-dessous.
Je ne sais pas si vous ?....mais moi je lui trouve un petit air de SAIA Marchetti



Après une journée bien remplie et riches en commentaires et autres récits d'aventures aéronautiques l'ensemble des équipages s'est vu dans l'obligation de nous quitter de manière un peu prématurée. En effet, même si la météo locale nous avait épargné pluie et autres désagréments, il en était pas de même en Belgique où une dégradation de la visibilité semblait se profiler à l'horizon de l'aérodrome de destination, Lierneux.


L'un après l'autre les appareils se sont alignés au décollage pour ensuite regagner leur base.
Au passage admirons également deux autres ULM en visite sur la plate-forme de Lille Marcq.

Un FK9 construit par FK planes et équipé d'un moteur ROTAX 912 UL de 80 cv.

Un très beau ZENAIR 601 XL venant de Valenciennes pour une petite visite!


En résumé, malgré une météo un rien capricieuse et un programme légèrement tronqué, la réunion fût une belle réussite. Je ne doute pas que les essais à bord du magnifique Pioneer 300 auront suscités bien des rêves sinon des moments de bonheur intenses et réels.
Toutes vos remarques ou commentaires seront bien sûr, les bienvenus.
Repost 0
Published by Earlybird
commenter cet article
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 22:10


La Gazette d'Icare sera l'occasion pour moi de vous informer du déroulement de telle ou telle autre manifestation aérienne, d'aborder à bâtons rompus les sujets divers, d'ordre aéronautique, qui méritent notre attention.
Bien sûr les informations distillées ici le seront dans la mesure de mes modestes moyens. Et toute information glanées par vos soins seront les bienvenues.

Les premières informations de ce bloc notes seront donc les suivantes pour lesquelles je vous invite à marquer d'un trait,ou d'une croix,votre agenda !

Le 25  avril 2009


Rassemblement de Pioneer P200 et P300 à l'Aérodrome Lille Marcq

organisé par "De l'Air" et Avianor

Essai des appareils possibles pour les pilotes membres du club Avianor.

Du 21 au 24 mai 2009 au Crotoy (Somme)

Commémoration du centenaire des Avions Caudron au Crotoy
Vol de caudron luciole, expo dans la ville,samedi feu d'artifice et concert de jazz

dimanche meeting aérien dans le cadre magnifique de la baie de Somme...
Les appareils participant à cette manifestation seront basés à l'aérodrome d'Abbeville (
LFOI).
Pour toute informations détaillée je vous invite à consulter le site www.centenaire-caudron.fr 

Cette manifestation devrait être rehaussée par la présentation en vol d'un d'un Caudron C460 venant des Etats-Unis et actuellement en route pour l'Europe par voie maritime. J'aurais d'ailleurs l'occasion de revenir en détail dans un, voire plusieurs articles, sur cet appareil fabuleux. Un article détaillé lui est d'ailleurs déjà consacré dans la revue Aviasport de ce mois d'Avril.

A suivre donc...

Repost 0
Published by Earlybird - dans La Gazette d'Icare
commenter cet article
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 19:00

Alors commençons par une petite virée.

Aujourd'hui nous avons pu profiter de la clémence météo du Nord de la France (une fois n'est pas coutume). Matinée couverte avec des cumulus d''altitude et une visi de 3 Km à peine...cela se présentait mal. Mais ne dit-on pas que tout vient à point à celui qui sait attendre? Vers 16h je décidai de faire un tour sur mon terrain préféré de la métropole Lilloise, j'ai nommé Lille Marcq (
LFQO). Le temps de bavarder avec les copains déjà présents, décision fût prise de faire prendre l'air à l'une de nos machines. Le Wessmer WA81-Piranha.


Le Wessmer WA81 est une avion monoplan à aile basse équipé d'un moteur Continental de 100 ch. Ce qui fait de cet appareil un avion un rien sous motorisé, et cela se vérifie très vite au décollage!
D'une masse à vide de 500 Kg environ pour un poids total admissible de 800 kg, il est entièrement construit en matières composites. Biplace, avec néanmoins un troisième siège à l'arrière il est principalement utilisé  comme avion de tourisme et d'école.
L'exemplaire sur lequel nous avons volé cet après-midi, porte le numéro de série 809 et, est enregistré sous l'immatriculation F-GAIL.

Ces autres caractéristiques sont les suivantes :

- Envergure : 9.40 m                       Vitesse maximale : 180 km/h à 1500 m
- Longueur : 7.50 m                        Plafond : 4000 m soit environ 13.000 pieds
- Surface alaire : 12.4 m²                Autonomie : +/- 650 km

Prévol et carburant étant faits nous nous sommes alignés en piste 17 pour un départ vers l'ouest en direction de l'aéroport de Merville Calonne (
LFQT)
Après le décollage et la montée initiale (un peu lente ), vérification de tous les paramètres sur un tableau simple mais fonctionnel et sans indicateurs électroniques. Que du bon vieux badin et autres varios.


Vitesse de montée 80 Knts à 2500 tr/min et la main sur la manette de gaz.


Nous quittons Lille Marcq direction ouest vers le point de report NE (Novembre-Echo) suivi de EA (Echo-Alpha) avec au passage un travers de la Ville d'Armentières et sa base de loisirs nautiques.


Très vite nous nous trouvons dans le circuit de Merville-Calonne, ici en base 04.


Et après le dernier virage nous nous alignons pour la finale 04 avec un vent au 120 à 14/16 Knts, ce qui explique notre approche en crabe.


Mais il en faut davantage pour perturber mon commandant de bord David.D. Une approche parfaitement maîtrisée nous faisons un "toucher" avec une remise de gaz immédiate.
En fin de finale on redresse et on pose délicatement l'appareil...à découvrir dans la vidéo ci-après.

 


 

Une fois la montée initiale achevée David me laisse le manche, et c'est l'occasion pour moi de découvrir le comportement du Wessmer. En deux mots, je découvre un avion stable mais dont la réactivité change du tout au tout lorsque l'on a l'habitude de piloter un Eurostar "nerveux" de 472 Kg muni lui aussi d'une moteur de 100 cv.
Arrivé à 1500 pieds je met le cap sur les monts des Flandres.

Rapidement contourné, je laisse derrière nous le mont des Cats pour remettre le cap sur l'aérodrome de Lille Marcq. Ici le mont Cassel photographié quelques jours plus tôt.


Quelques minutes plus tard nous arrivons à la verticale de Lille Marcq pour une intégration standard du circuit piste 17. Sous l'aile droite on peut apercevoir les deux piste, 08/26 et 17/35 ainsi que la cible claire du para-club.


Après une vent arrière et une base 17 nous nous posons sans encombre,et toujours heureux d'avoir pu admirer le bas d'en haut.

 

 

La finale et l'atterrissage sont à découvrir dans une courte ci-dessous.
                
            
                                                     
Enfin pour ceux d'entre vous qui souhaitent en savoir davantage sur le Wassmer, je vous recommande le site suivant WASSMER-Passion, qui vous en apprendra bien plus que mes modestes informations distillées ici.




Repost 0
Published by Earlybird
commenter cet article
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 22:01
Qui suis-je?

Voilà toujours une tâche difficile!
Se décrire en restant modeste et humble est toujours une épreuve délicate, vous en conviendrez.
Je suis né voilà plus d'une demi siècle et comme un personnage que nous connaissons tous, j'ai dû tomber dans la chaudron en étant petit. Dans quel chaudron me direz vous? Diantre, dans celui de l'aéronautique pardi. Avec un ancêtre qui a sévi plus de trente dans la mécanique et électronique aéronautique j'ai eu le temps de voir passer les époques. Du DC3 au B747 en passant par les DC4, DC6, DC7...Caravelle, B707 etc...Bref tout un monde qui m'a toujours fasciné et qui me fascine encore. Ce fût pour moi, dès ma plus jeune enfance une merveilleuse aventure que de suivre mes parents aux quatre coins du monde. et de faire des voyages en "avion couchette". Mais j'aurai l'oaccasion d'y revenir plus tard.

Aujourd'hui ingénieur toujours actif (hélas pas dans l'aéronautique), ma passion ne s'est pas émoussée et il y quelques années j'ai eu le coeur très gros lorsqu'une des plus anciennes compagnies du monde, la SABENA, mit définitivement la clé sous la porte. C'était un peu comme si une partie de mon enfance était gommée à jamais. Alors mon bonheur et ma joie sont toujours grands lorsque je peux de-ci de-là, glaner des photos ou histoires en rapport avec ce monde qui m'a toujours émerveillé.

Mes loisirs sont donc bien naturellement orientés aéronautique, et je ne rate pas une occasion pour découvrir le bas d'en haut, en avion de ligne, mais aussi en planeur, ULM ou avion de tourisme depuis le Nord de la France où je réside. C'est toujours un régal de traîner aux environs des petits aérodromes ou des plate-forme internationales. Ma passion laisse, de temps à autre, la place à d'autres centres d'intérêt que sont l'ornithologie, la photographie et la peinture. En somme je n'ai jamais le temps de m'ennuyer et pour couronner tout ceci j'ai donc décidé de créer ce site grâce auquel j'espère bien partager mes passions avec vous qui lisez ces lignes.

Mais assez bavardé, place à la découverte....attachez vos ceintures et très bon vol à bord du rêve d'Icare.

Mais avant de vous quitter je manquerai de courtoisie si je ne vous laissait pas une première photo où vous le constaterez les ressemblances, avec nos réacteurs et autres turbos modernes, n'est sont pas à l'ordre du jour.


Au fur et à mesure de son développement le site sera largement étoffé de photos mais également de vidéos. Bien sur je serai toujours à votre écoute pour tout commentaire ou suggestion. Au passage si vous possédez de vieilles photos d'avions ou des photso en relation étroite avec le milieu aéronautique, même en mauvais état ou en noir et blanc n'hésitez pas à me les soumettre. Peut être feront-elles partie des riches documents qui enrichiront ce lieu.  

Repost 0
Published by Earlybird
commenter cet article

Présentation

  • : Le Rêve d'Icare
  • Le Rêve d'Icare
  • : Blog modeste, et qui j'espère deviendra génial, dun passioné d'aéronautique et de tout ce qui gravite autour de ce monde fascinant et passionant.
  • Contact

Avant-propos

Bonjour à toutes et à tous,

Tout d'abord bienvenue à bord de ce site.

Qu'y trouverez vous?

Des infos et photos se rapportant au domaine de l'aéronautique récente et ancienne. Mais également ce  que vous voudrez y apporter. Vos témoignages, vos vécus, vos commentaires ainsi que vos meilleurs clichés. En somme tout ce qui peut réunir des passionnés, comme vous et moi, de l'aviation.
Alors Mesdames et Messieurs, merci de bien vouloir attacher votre ceinture, de relever votre tablette et de redresser le dossier de votre siège...pour un décollage immédiat!

Et si mes gazettes et autres articles vous intéressent, n'hésitez pas à me laisser vos commentaires et appréciations. Enfin pour être informé, dès leur parution, de mes derniers articles je vous invite à me laisser votre adresse mail, dans la colonne de droite,ce qui vous permettra d'être automatiquement abonné à la lettre d'information.

Le Rêve d'Icare vous souhaite un agréable vol à tous.

 

  

Recherche

Depuis
le 8 avril 2009
Vous êtes le



Visiteur de ce site

Une question?
Un renseignenemt?
Ou tout simplement
envie de m'adresser
une mail,
Cliquez sur le
manipulateur morse
ci-dessous

morse
For all foreign visitors who
are not understanding French
please feel free to translate
my web pages with
"Google Translate"
by clicking the flag below.

Copy and paste the URL of
selected web page in
Google Translate and select
your own language. Enjoy.

 

Le rêve d'Icare est 

partenaire de :

 

 Lille-ULM 

 

et membre de : 

 EFHA 

eaa-logo rightcolumn